Voyage annuel du Comité d'Arras à Ypres (Belgique)

 Samedi 2 septembre 2017

Voyage Annuel à Ypres du comité d'Arras et environs du Souvenir Français.

Ce samedi 2 septembre, les membres du Souvenir Français Comité Arras se sont donnés rendez-vous à Bapaume pour un départ vers la ville d'Ypres en Belgique.

Les membres ont pu découvrir en premier, le cimetière britannique et le musée du "Hooge Crater". situé à 4 km du centre d'Ypres.

P1090135ter.jpg

Après le repas du midi pris dans les restaurants du centre ville, les membres se sont rendus dans l'impressionnante " Halle aux draps" pour découvrir le très beau musée dédié aux combats  de la première guerre mondiale du "Saillant" d'Ypres, le "In Flanders Fields Museum".

Le "Hooge Crater  cimetery" comme le musée du "Hooge Crater" qui lui fait face sont situés à 4 km à l'Est du centre d'Ypres.

Le cimetière britannique du "Hooge Crater" a été conçu par l'architecte anglais "Sir Edwin Lutyens". Ce cimetière a été créé pour la première fois en automne 1917,  il contenait les tombes de 16 soldats australiens et 6 soldats du Royaume-uni. Aujoud'hui dans ce cimetière sont enterrés 5924 soldats du commonwealth de la première guerre mondiale ayant participés aux batailles d'Ypres dont 3578 inconnus.

P1090138bis.jpg

Le musée  du "Hooge crater" prend place dans une église bâtie dans les années 20 en mémoire des nombreux soldats tués durant les terribles combats du "saillant" d'Ypres.

Le Musée de la guerre 14/18 renferme les collections de deux personnes fervents de matériel de la première guerre mondiale : Messieurs Niel Benoot et Philippe Oosterlinck. Ces deux collections qui se complètent comprennent d'une part un nombre important d'armes de guerre et d'autre part des uniformes et des équipements de toutes les armées qui ont participées aux batailles d'Ypres durant ces 4 années.

P1090150ter.jpg

Le "In Flanders Fields Museum" est un musée consacré à la première guerre mondiale toujours en relation avec les batailles du "saillant" d'Ypres. ce Musée est situé au deuxième étage de la "Halle aux draps" reconstuite à l'identique dans le centre ville d'Ypres.

P1090163bis.jpg

L'ancienne et imposante 'Halle aux draps" bâtie au XIIIème a été presque entièrement détruite par l'artillerie durant les combats de la première guerre mondiale et elle fut reconstruit entre les deux guerres.

P1090156 bis.jpg

C'est à la suite de la perte d'un de ses amis dans le secteur "d'Ypres" que le lieutenant canadien "John Mac Crae" composa son plus célèbre poème " In Flanders Fields" (Dans les champs des Flandres). Cette composition a depuis donné son nom au musée installé dans la "Halle aux draps".

P1090168bis.jpg

Pour les membres qui avaient encore un peu de temps juste avant le retour vers Bapaume, certains ont profité de ce petit temps libre pour faire un détour  par l'imposante porte de Menin.

La Porte de Menin (en Flamand : Menenpoort) est un monument sis à la sortie de la ville d'Ypres, sur la route de Menin. Édifié (en 1927) à la mémoire des nombreux soldats britanniques et du Commonwealth morts au cours des batailles féroces autour du saillant d'Ypres et disparus sans sépultures pendant la Première guerre mondiale, il porte sur ses parois, intérieures et extérieures, les noms de tous les morts qui furent identifiés.

Chaque soir à 20 h, joué par des bugles, « The Last Post » retentit sous la Porte de Menin. Depuis 1928, ce bref morceau de musique, qui jadis marquait la fin de la journée dans les armées britanniques avant d’être utilisé lors des funérailles militaires, sonne ici comme un adieu aux morts de 14-18. Seule l’occupation allemande, entre 1940 et 1944, a interrompu ce rituel.   

P1090178bis.jpg

En 1936, le Bourgmestre d'Ypres offrit deux grands lions de pierre qui serviraient de gardiens devant le Mémorial de Guerre Australien. Les  Lions étaient taillés en pierre calcaire et furent offerts  au gouvernement australien en signe d'amitié. A l'origine, les lions étaient postés sur un socle de chaque côté de la Porte de Menin à Ypres. Cette porte était l'une des deux voies d'accès à la ville médiévale fortifiée. C'est par cette porte que les soldats alliés partaient vers les champs de bataille autour d'Ypres entre 1914 et 1918. Pendant des années, les lions se trouvaient à l'entrée de l'Australian War Memorial à Canberra.

Depuis le 24/04/2017 jusqu'au 11/11/2017, les lions sont de nouveau et temporairement à Ypres, où ils sont exposés sur le pont près de la Porte de Menin. Une petite exposition au "Musée In Flanders Fields" donne de plus amples explications sur l'histoire des lions.   

 

P1090179bis.jpg

Sources : - toerismeieper.com

               - Wikipédia

               -Plaquette du Museum "Hooge crater" Meenseweg 467 

                 8902 Zillebeke - Ieper 

                - Plaquette de l'office de tourisme d'Ypres

                   In Flanders Fields Museum.

Photos    :  - M.D.