Visite des élèves du collège la Providence de Montpellier.

 Lundi 11 avril 2016

Nécropole Nationale de Notre Dame de Lorette

Visite des élèves de 3eme du Collège prive

"La Providence de Montpellier"

P1040878bis.JPG

Le collège de Montpellier avec les Gardes d'Honneur
et les membres du Souvenir Français du Comité d'Arras.
 

 C'est après une longue préparation de l'équipe enseignante et de Madame Cendres professeur d'Histoire que les élèves de 3ème du collège "La Providence" de Montpellier sont venus rendre un hommage appuyé à 27 soldats de leur région morts pour la France et enterrés dans le cimetière de la colline de Notre Dame de Lorette.

Ce collège avait pris contact pour cette visite avec le Comité d'Arras du Souvenir Français qui les a dirigé vers nos collègues et amis les Gardes d'Honneur de Notre Dame de Lorette. Les élèves et l'équipe enseignante ont été reçus par une délégation des gardes d'honneur de la section de Vimy : Messieurs Bernard Bricot, Gérard Dequeidt, Bernard Lortheart, Roger Vion, Pierre Langlais, Patrice Fournier et André Leroy.

P1040905bis.JPG

Les 7 gardes d'Honneur ont permis aux élèves de retrouver les emplacements des tombes des soldats montpellérains tués aux cours de la première guerre mondiale en Artois.

P1040871bis.JPG

Les élèves devant le carré musulman écoutant les explications de C. Touquet

Auparavant, Cécile Touquet de l'Office de tourisme de Lens/Liévin avait pris en charge le groupe d'élèves dès leur arrivée sur le site pour leur donner toutes les explications sur le déroulement de la première guerre mondiale en Artois, sur la création de la Nécropole militaire de Notre Dame de Lorette et de l'Anneau de la Mémoire. 

P1040880bis.JPG

Le groupe d'élèves au milieu de l'Anneau de la mémoire ( environs600 000 noms
inscrits)

Monsieur Vanspeydroeck professeur de français au collège "La Providence" de Montpellier mais originaire du Nord rappelle  que la Ville de Vermelles (ville du Pas-de-Calais à proximité de la colline de Notre Dame de Lorette) a été aidée financièrement pour sa reconstruction après la première guerre mondiale par la ville de Montpellier.

P1040882bis.JPG

Une partie des élèves rendant hommage à un soldat montpellérain tombé sur le sol de l'Artois.

Nous pouvons saluer le courage de ces jeunes et leurs encadrants partis pour un périple de plus de 3000 km les menant sur les divers champs de bataille. Après le cimetière militaire de Notre Dame de Lorette de la commune d'Ablain-St-Nazaire dans le Pas de Calais,  ils vont découvrir  le Mémorial canadien ainsi que les tranchées de Vimy  ( A quelques km de la colline de Lorette), ils se rendront ensuite sur le Champ de Bataille de Verdun pour commémorer les morts de leur région, et pour terminer avant la rentrée à Montpellier, direction l'Est de la France pour une visite d'un fort de la Ligne Maginot et le champ de Bataille de l'HartmannswillerKopf (Vieil Armand) en Alsace.

P1040909bis.JPG

Le groupe sous la direction de leur professeur d'Histoire accompagné des Gardes d'Honneur entonnant la Marseillaise

Les Membres du Souvenir Français d'Arras adressent  toutes les félicitations au groupe et leurs souhaitent un bon voyage découverte.

Collège privé "La Providence"  22 Avenue Georges Clémenceau 34000 Montpellier.

28 élèves de 3ème, Mesdames Cendres (Professeur d'Histoire) et Teyssier (professeur d'Anglais) Messieurs Vanspeydroeck (Professeur de Français) et Maudru (Responsable informatique) composaient le groupe de Montpellier en visite dans notre région.

P1040892bis.JPG

La Nécropole de les Ossuaires de la colline de  Notre Dame de Lorette culminent à 165 m d'altitude (c'est un des plus haut points de la région). La superficie du parc est de 25 hectares, environ 45000 combattants  reposent dans le cimetière militaire. c'est la plus grande nécropole militaire de France.

P1040864bis.JPG

Une partie du corps enseignant avec un Garde d'Honneur devant la table d'orientation.

Les Gardes d'Honneur de la Nécropole militaire de Notre Dame de Lorette ont pour objectif de maintenir le souvenir des militaires morts pour la France, principalement ceux qui sont tombés lors des batailles d'Artois de la première guerre mondiale. Les Gardes d'Honneur s'engagent une journée par an à être présents sur les lieux pour assurer l'accueil des visiteurs et être présents à l'ossuaire.

 

P1040895bis.jpg