Inauguration d'une stèle dédiée aux travailleurs chinois

Arras le 10 décembre 2017

Inauguration d'une stèle dédiée aux travailleurs chinois venus travailler en France durant la première guerre mondiale 

 

P1090775bis.jpgP1090780bis.jpg

Les personalités présentes et dévoilement de la stèle en hommage aux travailleurs chinois.
 

Ce monument a été érigé le 10 décembre 2017 dans le jardin de l'ancienne Abbaye St. Vaast à Arras par le comité d'Arras du Souvenir Français avec la coopération des municipalités d'Arras et de Weifang en Chine pour rendre hommage aux travailleurs chinois venus aidés la Grande-Bretagne et la France de 1916 à 1921.

P1090784bis.jpgP1090810bis_0.jpg

 Allocution du Président Xavier Deneuville  du Souvenir Français Comité d'Arras et "Acte du Souvenir" récité dans les 3 langues : Chinois (Li Xiang), Anglais (David Moore) et Français (X.Deneuville)
 

Il y a 100 ans dans de nombreuses villes de Chine et surtout dans la province de Shang Dong étaient enrôlés des hommes jeunes pour une période de 5 années et étaient aussitôt soumis à une discipline sévère dans ses camps dirigés par l'Armée chinoise avant d'embarquer dans des navires et vieux cargos pour être transportés dans de pénibles conditions durant de longs mois vers la Grande-Bretagne et la France, en empruntant des itinéraires différents afin d'éviter les attaques sournoises des sous-marins ennemis. Ces travailleurs devaient ensuite débarquer,traverser le Canada dans des trains, gagner la côte Ouest avant de gagner la Grande-Bretagne dans des navires avant d'atteindre les côtes françaises, tandis que les 39000 chinois destinés à servir la France débarquaient dans le port de Marseille avant d'être acheminés vers des villes industrielles du centre et du Sud de notre pays où ils étaient affectés aussitôt à de lourds travaux.

P1090797ter.jpgP1090806ter.jpg

Dépots de gerbes par les différentes Personnalités et Aassociations
A gauche: Les membres du Souvenir Français
A droite : La municipalité d'Arras.
 

Quant aux 96000 prévus pour apporter leurs aides aux forces britanniques engagées dans notre région et en Flandres, ils allaient gagner la base importante installée à Noyelles sur Mer d'où un bon nombre transitera vers d'autre camps moins importants.

P1090832ter.jpg

Ces hommes allaient alors former le CHINESE LABOUR CORPS qui sera dirigé par des officiers et gradés britanniques. Obligés de vivre dans des tentes ou des baraquements, ils étaient soumis à une discipline sévère et allaient être utilisés à construire des voies ferrées, à débarquer ou charger des vivres, des munitions, armements, matériel et chevaux, construire des installations défensives, creuser des tranchées et même ramasser des corps de soldats tués pour les enterrer un peu plus dignement.

P1090868ter.jpgP1090873ter.jpg

Monsieur André Coilliot, Président d'Honneur du Souvenir Français, Comité d'Arras et un jeune Chinois Li Xiang résident en France, principaux initiateurs du projet. 
 

Ces travailleurs ne furent jamais considérés comme des combattants et un bon nombre demeura dans notre région dévastée jusqu’en 1921 où ils furent employés à déblayer les ruines des villes et villages détruits et à remettre en état le territoire complètement broyé par les tirs d’artillerie et de combats.

P1090847ter.jpgP1090853ter.jpg

P1090876ter.jpgP1090869ter.jpg

Réception dans les salons de l'ancien hôtel de ville d'Arras : Discours (photos du haut) de Monsieur le Maire d'Arras Frédéric Leturque, du Président du Souvenir Français Monsieur Serge Barcellini.
(photo du bas)  Le réprésentant de la préfecture du Pas-de-Clais et le Président de l'Association Shan Dong en France.

 

 Noms des communes où les camps furent installés :

Abbeville -Arques – Audruicq – Berguette - Bourbourg – Caestre - Calais- Dieppe -  Dunkerque – Erin – Ruminghem –  St. Omer – Seninghem – Tournehem – Wimereux.

 

P1090859bis.jpg

Discours du Président du Souvenir Français Comité d'Arras: Monsieur Xavier Deneuville devant les personnalités.

 

Principaux cimetières militaires britanniques dans lesquels sont inhumés des travailleurs chinois, les chiffres indiquent les nombres :

Ayette (34) – Les Baraques (197) – Arques la Bataille (71) – Saint Sever (44) – Ligny-Thilloy (14) -  Longuenesse (86) – Caudry (19) – Sains en Gohelle (49) – Ruminghem (75) – Saint Etienne du Mont (147) – Nolette ( 838) et 41 commémorés.

P1090834bis.jpg